Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Traction Pour Jean Moulin

Des photos locales d'époque

27 Janvier 2013, 16:34pm

Publié par association une traction pour Jean Moulin

Dans un contexte peu glorieux et divisé de l'histoire de France, quelques hommes ont osé résister à l'occupant pendant que d'autres ont collaboré; la majorité silencieuse et manipulée ayant tout simplement cherché à survivre. Tout était prétexe à la dénonciation et il fallait bien du courage et de la discrétion pour entreprendre des actions de résistance.

L'essence était rare et les bons véhicules aussi, soigneusement dissimulés de toutes réquisitions.

La résistance a joué un role primordial pour la réussite du débarquement en Normandie. Les soldats allemands avaient beaucoup plus peur de cette ''armée'' sans uniformes qui pouvait surgir à tout moment.

Ainsi des opérations de résistance se sont déroulées autour de Montceau et c'est bien une traction qui a permis à ses occupants de sauver parfois leurs vies.

tractiondubois1.jpg

L'un de ces jeunes est décédé lors d'un accrochage.

tractiondubois2.jpg

 

Ces photos de notre résistant local G.D. apparaissent dans le livre de notre ami Bertrand de Lamotte, la traction avant Citroën sous l'uniforme.:

link

 

A cause de nombreux films de cinéma, le lien entre traction et gestapo devient dans le subconscient de la majorité une quasi complicité, une collaboration mécanique à l'image finalement de celle de la population, voir pire. Cette voiture qui a été produite jusqu'en 1957, aurait elle bénéficié après guerre d'une loi d'amnistie elle aussi?

Alors parfois certains tombent dans l'erreur et se trompent sur la philosophie de ces quelques mots alignés, une traction pour Jean Moulin (on n'allait pas mettre entièrement une traction FFI pour Jean Moulin). Ils ne font pas l'effort de voir que cette traction pour Jean Moulin, c'est une façon symbolique d'honorer au collège Jean Moulin la mémoire de celui ci et de la sauver de l'oubli d'une certaine façon auprès des jeunes et futures générations. A l'époque, Jean Moulin très rapidement mis dans un train vers l' Allemagne n'aura pu bénéficier d'une opération de libération physique; si cela avait été rendu possible, c'est bien en traction (FFI ou pas) qu'il aurait pu être libéré parce que c'était le meilleur choix tout simplement. A notre époque, notre traction sauve symboliquement, à défaut de l'homme, sa mémoire et partage son idéal.
Nos jeunes savent parfaitement que cette période de l'histoire de France n'était pas des plus simples à vivre et que même entre résistants la division était présente et que le rôle fédérateur de Jean Moulin a été fort difficile, mais primordial.

Notre projet fait appel au devoir de mémoire, nous pensons qu'il ne faut pas oublier les erreurs du passé et ce que les anciens ont subi (déportation,....) sinon l'avenir risque alors de devenir un perpétuel recommencement (que je sache on ne construit pas un palais sur du sable mouvant en connaissance de cause). Ceci n'est absolument pas contradictoire 68 ans après avec l'amitié franco-allemande bien au contraire, pour mieux s'apprécier il faut savoir d'où on vient et par où on est passé sans tabou.

 La guerre propre faite d'actes chirurgicaux entre ''gentils et méchants'' ne doit pas masquer dans l'esprit de nos enfants toutes les souffrances d'une guerre réelle bien loin de celle qui fait partie de leurs jeux virtuels ou des images sélectionnées qu'on veut bien lacher dans les journaux télévisés.

Tous ceux qui ont réellement vécu de tels évènements soutiennent notre projet et pas un des résistants locaux n'a trouvé à redire sur le nom de notre association.

 Mais il est vrai que l'on ne peut pas plaire à tout le monde, heureusement sinon Hitler ne serait pas mort en 1945!.